La NASA publie des projections détaillées des changements climatiques mondiaux La NASA a publié des données. Ils montrent comment les températures et les précipitations dans le monde pourraient changer au cours de l’année 2100. A cause des concentrations croissantes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère terrestre. De plus l’ensemble de données de la Nasa est accessible au public. Ils montrent les changements prévus dans le monde au niveau régional.  En effet ils répondent à différents scénarios d’augmentation du dioxyde de carbone.  Par exemple, les données à haute résolution. Ils peuvent être consultées sur une échelle de temps quotidienne à l’échelle des villes individuelles.  En conséquence, cela aidera les scientifiques de la Nasa et les planificateurs à mener des évaluations des risques climatiques. Notamment pour mieux comprendre les effets locaux et mondiaux des dangers. Tels que les sécheresses graves, les inondations, la chaleur vagues et pertes de productivité agricole.…

Lire la suite

Une étude confirme que les modèles climatiques font de bonnes projections du réchauffement futur Il y a un vieux dicton selon lequel «the proof is in the pudding». Par conséquent, cela signifie que vous ne pouvez vraiment évaluer la qualité d’une chose qu’une fois qu’elle a été mise à l’épreuve. C’est le cas des modèles climatiques. Des simulations mathématiques sur ordinateur des divers facteurs qui interagissent pour influencer le climat de la Terre. Comme notre atmosphère, l’océan, la glace, la surface terrestre et le Soleil. Or, depuis des décennies, les gens se demandent légitimement dans quelle mesure les modèles climatiques fonctionnent bien. Egalement, pour prévoir les conditions climatiques futures. Sur la base d’une physique solidement établie. Puis, de la meilleure compréhension du système terrestre disponible, ils reproduisent habilement les données observées. http://expositionterracoeur.reaco.online/wp-content/uploads/2020/01/Climate_Simulation_of_Surface_Air_Temperature.mp4 Néanmoins, ils ont une réponse large à l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone. De nombreuses incertitudes demeurent…

Lire la suite

13 conséquences concrètes du réchauffement climatique La COP21, en décembre 2015 à Paris, s’était fixé pour objectif de maintenir le réchauffement climatique à moins de 2°C. Si nous ne changeons pas notre mode de vie pour y parvenir – et le temps presse dangeureusement – les conséquences seront dramatiques. 1. DES ÎLES PARADISIAQUES ENGLOUTIES En 50 ans, le niveau des océans s’est élevé de 10 centimètres. Une tendance qui devrait se poursuivre voire s’accélérer dans les années à venir. Selon les experts de la Nasa, une montée des océans d’au moins un mètre est inévitable dans les 100 à 200 ans qui viennent. «Au vu de ce que l’on sait aujourd’hui à propos de l’expansion des océans avec le réchauffement, et sur la fonte des glaciers et des calottes glacières, […] il est pratiquement certain que nous auront une augmentation du niveau des mers d’au moins un mètre, et probablement davantage»,…

Lire la suite

incendies en australie : le réchauffement climatique en cause ? Une hécatombe pour la biodiversité. Effectivement, les gigantesques incendies qui ravagent l’Australie depuis le mois de septembre ont causé la mort de 480 millions d’animaux (mammifères, oiseaux et reptiles). D’après une étude de l’université de Sydney, citée par les médias australiens.. « Sur le long terme, la reconstruction des populations de nombreuses espèces locales va être un défi. Un grand nombre d’entre elles ont été indéniablement affectées par ces feux » Chris Dickman Chercheur INCENDIES en AUSTRALIE http://www.etudiants.site/acncc/cl/wp-content/uploads/2020/01/Incendies_en_Australie__des_carottes_larguees_par_helicoptere_pour_aider_les_animaux_en_danger.mp4 Les incendies continuent de dévorer l’Australie. En effet, rien que ces 12 dernières heures, jeudi 2 janvier, plusieurs dizaines de foyers d’incendie se sont déclarés aux quatre coins du pays. Une situation critique depuis quatre mois, et pas d’accalmie en vue. Par conséquent, pourquoi une telle ampleur ? D’abord, si les feux de brousse ne sont pas rares en cette saison, ils sont favorisés…

Lire la suite

4/4