Les artistes en colère, ils dénoncent l’Homme responsable sur de la destruction environnementale​ Le street-Art 1. Contre la pollution : un artiste portuguais construit des oeuvres avec des déchets Précédent Suivant Depuis 2013, un jeune artiste portugais, Artur Bordalo, a changé les règles du jeu. Celui-ci crée des oeuvres d’art à partir de déchets pour alerter sur les dangers de la pollution. Dans une interview, il évoque sa motivation  “Ils dénoncent ce qui les tue : la pollution, les déchets en plastique. Au-delà de l’esthétique, je souhaite vraiment attirer l’attention du public sur les problèmes écologiques. La rue est un bon endroit pour le faire, même si ça m’oblige à avoir un message très direct et rapide. our cela que mes œuvres poussent les gens à se rapprocher. En voyant la matière, ils peuvent alors dans un deuxième temps en comprendre le sens.” L’intention de l’artiste À partir de tuyaux…

Lire la suite

Le big bang écologique pour limiter le réchauffement climatique (2018) Le 8 octobre 2018, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publie un rapport scientifique historique qui révèle la nécessité d’une action urgente pour réussir à limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C. Approuvé par 195 États, ce rapport représente l’analyse scientifique la plus aboutie d’un avenir climatique à 1,5°C et 2°C de hausse de la température moyenne mondiale. Elle est destinée à guider les décisions des gouvernements dans la transition écologique à mener dans tous les domaines (énergie transports, agriculture, etc.) dans les années à venir. Le rapport révèle qu’il est encore possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. C’est maintenant que tout se joue.   Le monde qui nous attend… Si nous n’accélérons pas immédiatement l’action, nous atteindrons 1,5°C de réchauffement climatique de plus par rapport aux niveaux préindustriels en 2040. Le rapport indique clairement qu’un…

Lire la suite

L’Anthropocène : l’Homme principal responsable des conséquences environnementales ? L’anthropocène est un terme, sujet à débats, relatif à une nouvelle ère géologique dan laquelle l’Homme a acquis une telle influence sur la biosphère qu’il est devenu l’acteur central. Anthropocène : l’Homme au centre de la géologie ? Théorisé pour la première fois par Paul Josef Crutzen, prix Nobel de Chimie en 1995, l’anthropocène signifie étymologiquement « L’Âge de l’Homme ». Ce serait une nouvelle ère dans la chronologie de la géologie ayant débuté lors de la Révolution industrielle de 1850. Celle-ci vise à définir une nouvelle ère dans la géologie dans laquelle l’Homme est devenu l’acteur central. De plus, l’empreinte qu’il aurait laissée sur la planète serait traduit d’une véritable influence géologique sur la biosphère et le système terrestre. Néanmoins, cette notion n’est pas encore officielle, puisqu’elle est toujours l’objet de nombreux débats parmi les géologues et scientifiques. Cela dit,…

Lire la suite

La déforestation : une cause majeure de la destruction de la planète Les milliers d’incendies qui ravagent actuellement l’Amazonie et l’Australie rappellent la situation difficile que vivent les massifs forestiers aux quatre coins de la planète. Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent à travers le monde, soit quatre fois la Belgique. Si l’agriculture intensive, l’urbanisation et le commerce du bois en sont les facteurs principaux, d’autres causes sont à explorer. Le Figaro a enquêté sur ce phénomène en nette progression, risquant d’avoir des conséquences irréversibles.  Quarante terrains de football. C’est la superficie que les forêts perdent chaque minute à travers le monde. Cette perte nette représente plus de 13 millions d’hectares par an, selon la FAO (l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Un chiffre vertigineux. Surtout si on le compare aux ressources forestières qu’abrite la Terre. Au total, quatre milliards d’hectares sont aujourd’hui occupés par des…

Lire la suite

4/4